Urgence dentaire

Que faire en cas d’urgence dentaire ?

Beaucoup de sujets hésitent à contacter le dentiste en urgence lorsqu’ils ont un problème dentaire. En l’absence de douleurs ingérables, ils se résignent à attendre les horaires conventionnels ou l’aggravation des symptômes pour se décider à consulter. Dans cet article, nous allons aborder 3 cas dans lesquels vous devez immédiatement faire appel à un dentiste.

Cas n°1 : une dent endommagée

A n’importe quel âge, une dent peut se casser au contact d’un produit alimentaire dur ou d’un objet. Il n’est pas rare que les sujets adultes ainsi que les enfants brisent une partie de leur dent en mangeant des fruits secs ou en essayant d’ouvrir une canette de bière avec la bouche. La zone ébréchée peut être réparée grâce à un travail de plombage lors d’une visite chez le dentiste. Cette technique peut suffire si vous n’avez perdu qu’une petite partie. Dans des cas plus sérieux, vous pouvez avoir besoin d’un dentiste de garde pour vous poser une couronne dentaire. Cependant, vous devez savoir que même vos dents plombées ne sont pas à l’abri de dommages potentiels.

Plus le plomb placé dans la dent est grand, plus la dent est sujette à un poids pouvant l’affaiblir. Au fil du temps, vous pouvez même être amené à passer à l’extraction. Il ne vous reste plus alors qu’à remplacer la dent manquante par une prothèse. Cependant, certains ont recours à la restauration dentaire préventive. En vous rendant régulièrement au cabinet du dentiste, vous limitez les risques d’urgence dentaire. Le spécialiste peut vous conseiller un nettoyage en profondeur puis la pose d’une protection afin de conserver une dent qui commence à peine à montrer quelques signes de fatigue. Résultat : vous conservez vos dents naturelles le plus longtemps possible.

Cas n°2 : Des douleurs insoutenables

Les douleurs aiguës sont la raison la plus courante de consulter un dentiste en urgence. Malheureusement, la majorité d’entre nous attendent un malaise insupportable pour se rendre au cabinet du dentiste. Vous pouvez éprouver ces douleurs au niveau des dents, des tissus qui l’entourent ou de la gencive. Un traumatisme bucco-dentaire peut en être la cause. Parfois, l’affliction est impossible à localiser. Cela s’apparente à un malaise généralisé accompagné d’une sensation de fatigue et d’une fièvre relativement élevée. Vous pouvez penser, si vous n’avez jamais été confronté à ce type de situation que ces douleurs restent supportables. Pourtant, c’est loin d’être le cas pour tout le monde. Ces symptômes peuvent s’aggraver au point qu’ils empêchent de travailler et de dormir, ce qui pousse la personne qui souffre à consulter en urgence. En réalité, cette douleur diffuse dans la cavité bucco-dentaire et dans le corps cache une anomalie comme :

  • L’usure de l’émail
  • Une carie dentaire
  • Des fissures dans le plombage

Cas n°3: Abcès dentaire : un problème mal compris

L’abcès est un autre souci qui nécessite une consultation imminente. Il se développe à la suite d’un traumatisme au niveau de la bouche surtout si celui-ci n’a pas été traité. Une cavité de pus se forme à la racine de la dent, ce qui se manifeste par une mauvaise haleine. Cet exsudat pathologique est à lui seul une raison suffisante pour essayer de trouver un dentiste dans l’immédiat. N’attendez pas de remarquer une odeur nauséabonde et de voir votre température corporelle dépasser les 37° C ordinaires.

Dès que vous constatez un gonflement de la gencive ou un mal diffus et irrégulier, prenez-vous en main sans plus attendre. Vous devez comprendre que les infections de nature bactérienne ne peuvent pas disparaitre du jour au lendemain. Elles nécessitent une intervention médicale et un traitement pharmaceutique spécifique pour être traitée en profondeur. Mal soigné, un abcès peut s’étendre dans le cou et dans la gorge engendrant des complications plus difficiles à traiter.